Epixen Industrie
Tous composants pour moteurs éléctriques et transformateurs
Pompes aspirantes, ventilateurs, moteurs éléctriques, transformateurs
Soyez curieux, évaluez nous et laissez vous surprendre !


phone Tél : +33 (0) 650 643 948


Capteur Magnétique

Le capteur magnétique est un produit souvent très technique. Le capteur magnétique est également stratégique pour le bon traitement de l’information. Le traitement de l’information du capteur magnétique est également très important ; L’entrefer entre le capteur magnétique et la sonde de détection est très importante. Un système électronique sophistiqué peut également traiter le signal du capteur magnétique. Attention le flux du capteur magnétique varie avec le carré de la distance. Il est important d’intégrer cette donner pour choisir la nature du capteur magnétique. Egalement la polarisation du capteur magnétique influe énormément sur les performances de l’ensemble, et le système de traitement de l’information est indissociable du capteur magnétique. Un capteur magnétique peut être une pièce extrêmement simple avec un pôle nord et un pôle sud. Un parallélépipède, un cylindre, un anneau pourra recevoir ce type d’aimantation pour un capteur magnétique simple. Ces mêmes géométries pourront recevoir des aimantations multipolaires, radiales, diamétrales ou axiales, pour donner un capteur magnétique aux performances totalement différentes. Les pas magnétiques d’un capteur magnétique pourront être généralement de l’ordre du millimètre alors que sur une bague le pas angulaire du capteur magnétique pourra être de l’ordre du 1/10. Les systèmes d’aimantation du capteur magnétique seront donc les clés de réussite d’un bon résultat dans le cas d’un capteur isotrope, sans sens d’orientation préférentiel des particules magnétiques. Par contre si le process d’élaboration est de type anisotrope pour le capteur magnétique, nous pourrons faire appel à plusieurs technologies d’élaboration. Par exemple pour un capteur magnétique en forme de bague, nous pourrons orienter les particules à magnétiser dans le moule : Soit avec des bobines en opposition dans le moule pour orienter de manière radiale les particules du capteur magnétique qui seront aimantées ultérieurement soit par des aimants puissants de type samarium ou néodyme qui seront intégrés au moule d’injection. Ces aimants orienteront et magnétiseront les particules magnétisables du capteur magnétique. Ces deux types d’élaboration se font par injection, avec un compound dont la charge magnétique est noyée dans une matrice polymère qui sera donc injecte en phase fondue pour obtenir le capteur magnétique.

La première méthode d’orientation par bobine en opposition de champ pour orienter les particules du capteur magnétique donne généralement des résultats supérieurs à ceux avec aimants permanents noyés dans le moule. L’aimantation finale du capteur magnétique est plus précise et permet d’avoir un capteur magnétique au pas polaire très serré. Il est également appréciable de pouvoir réaliser avec ce type de moule des injections sans anisotropie, et donc sans alimentation de bobines en opposition. Le capteur magnétique est alors isotrope et l’aimantation finale sera donc moins puissante que dans la version anisotrope. Le capteur magnétique sera conditionné par la charge d’oxyde de fer de strontium ou de baryum intégré à la matrice polymère qui pourra être un PA 6, PA 12 ou PPS.. . Un taux de charge jusqu’à 90% est possible mais avec ce taux, les vis d’injection des presses s’useront rapidement. 

La difficulté sera augmentée avec la présence d’une charge de fibres de verre pour obtenir un capteur magnétique aux caractéristiques mécaniques très grandes. Les grandes séries d’un type de capteur magnétique verront la part maintenance augmenter de manière significative. De même la maintenance du moule de réalisation du capteur magnétique sera également affectée dans les grandes séries par l’abrasion des frets de protection des aimants de magnétisation du capteur magnétique.