Epixen Industrie
Tous composants pour moteurs éléctriques et transformateurs
Pompes aspirantes, ventilateurs, moteurs éléctriques, transformateurs
Soyez curieux, évaluez nous et laissez vous surprendre !


phone Tél : +33 (0) 650 643 948

Logo

Brochage

La technique du brochage est un usinage très progressif par enlèvement progressif de petits copeaux. L’opération de brochage se fait généralement en une seule passe avec le même outil. Le brochage se fait toujours dans des alésages qui débouchent, mais le brochage se fait également sur des géométries simples ou complexes externes.

Le brochage remplace donc des opérations de perçage, tournage. Le brochage remplace également les opérations d’électroérosion et de rectification. L’opération de brochage est généralement en dessous de la minute. Grace au brochage un éventail infini de formes est possible mais attention l’opération de brochage doit toujours se faire sur la surface parallèle au mouvement des dents d’usinage. La forme de l’outil de brochage est exactement pour la dernière dent la géométrie de la pièce finale. Les formes simples nécessitent des outils de brochage moins couteux que pour un brochage à formes complexes. Il est possible de faire une opération de brochage dans les aciers, dans l’aluminium, le bronze, mais le brochage se fait aussi pour les Inox et toutes les variétés de plastiques… 

Le brochage est reconnu pour sa rapidité d’usinage et plus encore pour sa haute précision de géométrie finale de pièces. La répétitivité du process de brochage est parfaite et généralement la dernière dent rode la pièce qui sort du brochage. De très grandes séries sont possibles par opération de brochage. L’alimentation automatique est très facile sur les machines de brochage. 

Un réaffutage est toujours posible après une très grande production de pièce par brochage. Si l’outil reste assez couteux, le coût final des pièces reste très intéressant  par opération de brochage. Une fois l’équipement de brochage en place, de grandes séries de pièces peuvent sortir avec une précision remarquable. Cette technique de brochage semble venir des états unis il y a deux siècles. 

Pour réaliser de bons canons de fusils, le canadien FJ.LAPOINTE mènera des études et essais qui conduiront au brevet de la machine « CUTTER BAR » puis dérivera vers la machine de brochage.